L’Indifférence

...

 

L ‘ INDIFFERENCE.

 

L’homme , court, et court toujours

Et ne voit rien de ce qui l’entoure….!

Moi…j’aime me poser…reflechir…!

Aux..  pourquoi  Nous sommes nés…?

Le monde est si beau,,

il est une merveille,

Bien peu savent l’apprécier…….!

beauté sans pareille…

Si la nature ELLE..! est  bien évéillée..!

L ‘Humanité sommeille…

Alors que restera-t ‘il à son réveil…?

 

Claude M….

Publicités

L ‘ INCERTITUDE

mélancolie 
L’incertitude
 
Le regard suspendu dans le néant,
 J’observe en rêvant le temps qui passe.
Ce temps qui passe inexorablement,
 En nous laissant sans  ses traces.. 

.-.-.-.-.-.-.-
Les yeux rivés vers  l’océan,
 Bercée par la douceur du soir.
J’ admire ce merveilleux tableau,
comme on  admire un Renoir…! 
je sens le vent me carresser la peau…
Oh ! douce sensation illusoire..!
  .-.-.-.-.-.-.-.-
Combien de temps encore,
me reste-t-il pour bien penser
Je cherche.! je fouille.! je puise.!
Dans l’écrin de mes pensées
Cherchant avec ferveur,
Sans vouloir les ignorer…
Les  instants de BONHEUR…
Que l’on m’a prodigués…
.-.-.-.-.-.-.-
OUI, il est vrai…!
Parce qu’il n’est qu’un leurre
Le bonheur à présent me fait peur,
Et je ne puis  lui permettre,
de frapper à ma porte, d’entrer.!
Soudain me faire la fête…!
et à nouveau me QUITTER.   
         
Claudem