Joie où es-tu ?

 

Joie où es-tu .

 

Dans la tête allourdie,

Et l’espoir en partance,

Tout passe dans l’oublie,

Plus rien n’a d’importance.

 

Le vide dans le coeur,

Sans pareil je crois..!

De larmes, en pleurs,

Me parle de surcroit.

 

Un jour tu es partie,

Je ne sais pas pourquoi,

Et mon coeur assombri,

Te pleure mille fois. 

 

Reviens je t’en supplie,

Sans toi la vie est neutre,

Je marche l’âme meurtie,

A petits pas de feutre.

 

Car lorsque tu es là,

Tout me parait si simple,

Tout me parait si beau,

Reviens je t’en supplie,

Rallumes mon flambeau.

 

La joie si tu passes par là,

remplis mon coeur de lumière,

C’est là mon plus grand voeu,

c’est en toi seule que j’espère.

mes écrits

 

Publicités

9 réflexions sur “Joie où es-tu ?

  1. coucouc\’est avec plaisir que j\’accepte ton invitation…Superbe poème…il n\’y a pas de lumière sans ombre, pas de joie sans tristesse, elles se complètent…les deux existent pour nous démontrer leur différence…je le crois!Profitons des moments quand ils sont là ….bon week end, amitiés

  2. Je comprends que tu n\’ai pas voulu t\’en séparer…Ce poème est vraiment très beau!Il m\’a offert un moment de réflexion…Bonne journée à toi!

  3. Petit "bonjour" rapide de là où je suis en congé pour la semaine, dans la Meuse ! Ai lu le message mais pas d\’inquiétudes, tout va rentrer dans l\’ordre… Nous avons un souci avec "canalblog" et ai contacté qui de droit afin de remédié à cet ennui technique qui a fait disparaître, aussi, l\’intégralité du disign de mon espace !Donc nous verrons pour la mise en page de ton poême, à mon retour, ce qu\’il en est… Bises amicales et très ensoleillées en provenance de Bar-le-Duc !!!

  4. hello claudieclap clap clapentend mes mains qui applaudissent ton merveilleux travail d\’ecrituremerci a toi d\’avoir pu m\’ inspirer de la sorteje t\’embrasse

  5. Madame La JoieEt toi Madame La JoieNe soit pas rabat-joieNe pense pas Juste qu’à toiPense aussi À nous, à moiQui voudrait aussi baigner Dans des draps de soie.En venant Vers moiJe crois Que je serais Un bon petit roiCe n’est pas pour autantQue je ferais la loiMême si quelques fois L’envie sera làEt toiMadame La JoieRegarde doncComme je te tends Les brasSi à moi tu te donnesJe transmettrais ton savoir-faireEt tout autour de moiJ’enverrai le diable à Lucifer.Approche-toiChuchote-moi Des mots douceursDonne-moi ce désir de flânerPrès de toi Madame La JoieOffre-moi ce merveilleuxQue je puisse émerveillerLes yeux las et vitreuxDe certains bougres et rabat-joie.Et toi, Madame La JoieMerci d’être venu jusqu’à moiA présent, le mondeJe le verrai moins froidContinue donc Madame La JoieDe donner ta bonne humeurDe l’éparpiller sur tous les toits.De la première heureJusqu’ à pas d’heure.Paul AndrewsEcrit le 19/03/2009

  6. Bonsoir CLAUDE, a mon tour de vous féliciter, vôtre poésie déborde de tendresse, la joie ne peut que vous retrouver!!!!!!!!!!!!!!!Bise!!!!!!!!!!!!!!!

  7. magnifique ce poème oui la joie des fois nous quitte heureusement elle revient vite bon lundi Claude gros bisous

  8. Lesz 2 coms qui précèdent sont des copier-coller, car j\’ai réèdité ce poèmes, qui fut l\’un des premiers de ce blog..Je remercie ma chère cidjy et cébolavie qui ont apprecié ce poème..je n\’ai pas voulu m\’en séparé..Claudy

  9. Cidjy -67(Hors ligne)a écrit : Bonjour Claude,Ah! franchement, il y a pas photo, ca c\’est de la pure poèsie, moi ce n\’est que de la prose, mais cela m\’est égal car j\’alligne ce que je ressens au fond de mon âme, en l\’étallant avec des petits mots sans complexités .Ta poèsie est noble et vaut de l\’or, as-tu déjà publié, si ce n\’est pas le cas, fait le je serai ta première admiratrice, La poèsie est dans mon coeur depuis mon adolescence, Elle m\’a permis de mettre des mots sur mes souffrances, Peu importe ce que les gens pensent, Si grande est ma souffrance, je reste dans l\’ignorence Et comme tu dis, accordons nous le tutoiement ce sera plus simple et plus cordial, au plaisir de te revoir et de te voir également à ma méga fête virtuelle, (sourire) le lundi 1ier septembre pour faire exploser mon blog ( éclat de rire), douces pensées, amicalement, CidjyAoût 25 | Supprimer Cbolavie Ha écrit : Elle est en vous cette joie que vous appelez de vos voeux…Je la sens…Je la vois presque.Elle est là et elle n\’attend qu\’un tout p\’tit signe de vous.Merci de votre passage et je vous dis oui, vous êtes la bienvenue.Bonne journée Claude

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s