Le printemps corse

       

PRINTEMPS DE CORSE

 

 

 

Mes yeux caressent  tes merveilleux paysages,

Et tes vertes Prairies aux couleurs si intenses,

Où trônent rouges coquelicots au vert feuillage

Qui nous honorent de leurs subtile présence .

 

 

Effervescence de la vie qui se réveille à l’infini,

Abeilles et papillons butinant leur sève douce,

Jaunes pissenlits, soleils d’or des prairies..!

Surgissent de la terre, émergent de la mousse,

entre ciel et mer brille en  éclats d’argent,

L’océan bleu, et vent léger doux à nos oreilles,

Douceur du temps , douceur du printemps

Où sussure le chant, des cigales et des abeilles.


Douce brise légères, et …s’envolent…! 

 Au gré du vent, nos mèches folles..!

Douceur du temps ,douceur du printemps,

Caresses du soleil, Hypnotiseur latent

Temps nouveau,

Renouveau du temps,

Intemporel pourtant..!

bienfait des yeux se promenant

Sur le maquis sauvage,

A l’abri du temps et de ses ravages.

Tu conserves ta beauté, fidèle à ton adage.. 

 

Mon âme repue dans cet écrin de verdure,

Se sent apaisée, en  regardant passer au loin,

Sous ton soleil brûlant et ton beau ciel azur,

Un vol fougueux de mouettes, éternel regain.

 

Douce Corse,  il nous est impossible,

d’imaginer vivre loin, dans un autre ailleurs..!

Toi seule nous apportes cet amour indicible,

Nous resterons sans faillir,  tes fidèles zélateurs.



CLAUDE.M …LE 10 04 2009

Publicités

12 réflexions sur “Le printemps corse

  1. J\’ai souri en découvrant la photo de cet insecte au corps de mouche mais à l\’aspect d\’une guèpe que l\’on appelle un syrphe. J\’ai souri parce que beaucoup se demandent si ça pique ou non.Ces insectes sont parfaitement inoffensifs car comme le montre l\’image, il se nourissent du nectar des fleurs uniquement.La larve est une féroce dévoreuse de pucerons.Mon passage chez toi s\’arrête là ce soir Claude.Très agréable soirée et bisous de bonne nuit

  2. Quelle belle présentation de la Corse! L\’office de tourisme devrait t\’emprunter ton poème et le diffuser à travers le monde ! C\’est aussi un si bel hymne au printemps en soi!Ta prose est vivifiante et colorée à l\’image de la saison naissante et de ta Corse que tu décris avec amour!Bravo pour ce poème! Un bel hymne patriotique!Salutations.. merci de ton passage et de tes gentils commentaires.Au plaisirKleaude

  3. Comme tu l\’aimes ta Corse Claudy… Et tu as bien raison si tu t\’y sens bien… D\’ailleurs il n\’y a qu\’à te lire pour le comprendre….Douces pensées…

  4. Bonsoir Claudy, c\’est toujours si jolie chez toi; tes mots, la musique de ton île…Magnifique et très agréable! Merci pour ce beau moment xoxo

  5. Coucou, merci pour ce moment pur, on s\’y croirait, sur cette belle île, tu nous fait respirer son parfum au rythme de ces belles voix.BisousYuki

  6. merci Claudj ai été trés sensible à ton mot crois moicontente quemon poeme te plaisej aime beaucoup ton blog et ce billet j y reveins dessus mon amitie pour toia bientotdany

  7. Ode à ce magnifique lieu…ton chez toi est un rêve…gros bisous et bonne semaine

  8. Très beau….toute mon enfance provençale…dans ce texte ….je sens l\’odeur des collines …la garrigue et les coquelicots si rares de nos jours…..merciun regal

  9. comment ne pas être charmer par un printemps si lumineux ? Tes mots de tendresse expriment trop bien ce que nos yeux ne peuvent voir sur ton île de beauté ..bisous Claudy *anitaC*

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s