Refuge éphémère

 

 

 

  

Refuge éphémère

 

  Mon âme enclavée erre dans l’immense univers,

Loin de toute laideur,là où le temps est suspendu,

A l’orée d’un monde serein sorti de l’imaginaire,

Où vilenie et malveillance, sont des mots inconnus.

Je berce mon esprit d’espoirs fantomatiques

Dans un monde enténébré aux douleurs  éternelles,

Plongé dans un marasme confus et chaotique,

Qui ne peut m’allouer qu’un repos virtuel ..


Loin des vents de la rancoeur, je prends mon envolée,

Eloignée pour un temps, des sentiers tortueux et tenaces,

D’un monde dont l’intolérance à atteint son apogée,

Qui semble égrener avec orgueil le temps qui passe.

Dans ce lieu chimérique qui m’apporte du réconfort,

Là, dans cet abîme qui me fascine et englouti mon chagrin,

Dans ce gouffre galactique qui m’étreint et me dévore,

Je glanerais en passant, quelques instants souverains..

 

Claude.M…..mes écrits..07 12 2008