Ma petite Famille…


 
Voilà ma petite famille :Moi à 49 ans
 Jeannot une vieille photo à…19ans.quant il était à l’armé
..C’est pas juste (j’en trouverais une autre plus récente..oupsss…!)

Xavier  photo d’un mariage        
Floflo  Idem        
Nicolas le plus jeune aujourd’hui 25 ans  
En fait j’ai 6 enfants je placerais les deux autre une autre fois…  

    http://flash.picturetrail.com/pflicks/3/spflick.swf

JE SUIS

 

Blog à visiter

Cliquez dessus..!

  

Moi-Même

cliquer sur la banière

Ce  site acceuille tous ceux qui aiment les mots

et la poésie


je suis

Je suis..
parce que je brode à l’infini,
Ma vie, qui n’en a pas fini,
Aussi loin que je me souvienne,
je suis
Là où mes souvenirs m’emmènent,
Je suis,
Celle qui cherche inlassablement,
Dans sa vie ou dans les romans,
Une infime part de bonheur..
Emprisonné quelque part ailleurs,
car je suis..!
Triste..! mais joyeuse parfois,
Préférant la mélancolie,
En croyant que tout est fini..!
Sans savoir s’il est près de moi,
Je suis pourtant
Celle qui ne trouve pas,
le sommeil,
 Parce qu’il ne vient pas,
Prisonnière de mes insomnies,
Chaque jour, chaque nuit, je suis.!
je suis
Celle qui n’a pas su trouvé,
Le bonheur qui s’en est allé,
Que peut-être je n’ai pas voulu
Et que je n’ai,
 Peu-être pas perçu..!
Car je suis
Je suis restée petite fille ,
Brodant au fil et à l’aiguille
Ce bonheur qui n’existe pas,
Et que j’inventerai pour moi.

Alors je brode à l’infini,
Ma vie qui n’en a pas fini,
Et broderais n’importe quoi
Pour me prouver que je suis là,
parce que je suis..!

Claudem

L’ Orphelin…….mes Poèmes…………. 01 Oct 2008

L’ orphelin

Des larmes coulent de ses yeux tristes

père et mère, n’a pas connu,
 errant jour après jour il persiste
 il aimerait tellement être secouru..

mais l’enfant est déçu

souvent son estomac crie famine

à la vie il n’a rien demandé
il a toujours une triste mine
l’enfant n’a toujours rien mangé,

Mais encore, il veut espérer.

ses petites mains vers eux sont tendues
 mais personne n’a rien vu…!
où bien ils n’ont rien voulu voir..!
 ces gens égoïstes au coeur si noir,

l’enfant a perdu tout espoir.

 il est devenu un adolescent à part
son coeur alourdi, s’est endurci
à présent il les toise..dur, est son regard,
 son corps est toujours amaigri.
.
 et l’espoir aussi..

 l’adolescent à présent est un homme,
 de petits larcins malgré lui il vécu,
 il n’est pas malhonnete..mais c’est tout comme,
 vivre ou survivre il a fallu

 il se dit…tout espoir est perdu.

 il s’est trouvé un jour embarqué,
 dans une galère on ne sait comment,
 pourtant il n’avait jamais cherché
 le mal, à faire jusqu’à présent

alors, se dit-il
l’espoir est futil..!

 n’étant pas , au bon endroit au bon moment
 il s’est trouvé mélé indubitablement,
on ne sait à quelle douteuse affaire,
il fut emprisonné pour longtemps,
 l’espoir fut enterré, définitivement

jour après jour, derrière les barreaux
 il se dit,
qu’il n’avait rien tiré de bon de sa vie
,
que désormais il n’avait plus rien à perdre,
déçu, fatigué, désaimé..espoir envolé

.

dans le noir de sa prison il en fini..
 dans ces quelques mètres carrés
 il mit fin à sa vie.

 claudem….
. (inspirée de faits divers)

voici une poèsie, écrite par une jeune amie..dont le coeur est animé par l’amour des autres entre autres  » les sourds muets »

 

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Kelly Morellon a écrit

 Juste un signe

 Dans le silence d’une rencontre,
 Un bruit sourd se fit entendre
Une langue à apprendre.
Assourdissant est le verbe étranger,
Pour l’inconnu qui reste muet
Devant ces mots sans son ni sens,
Ton âme désirait une seconde chance.
De me yeux je lisais dans ton cœur,
Qui me parlais de bonheur.
Lorsque de tes mains je naquis à la vie
Laissant flotter aux grès de mes envies,
Ce qui me poussait à signer
L’amour et la passion qui m’animent.
Et à plus forte raison cette abîme
Dont le calme si froid et pesant
Effraie les entendants.
Mais toi tu restes fier et digne
N’attendant de nous qu’un signe.

               Kelly Morellon
Publié dans Non classé.

La conscience…

 
 
LA  CONSCIENCE..!

 

 

Mais quel est  ce regard qui sur moi se pose,
N’aurais-je point subi de malheurs dans ma vie ?
Je ne pourrai jamais, oublier cette chose..!
Qui épargna mon coeur, assurant ma survie.

J’aurais plongé tout droit dans ce burlesque drame,
De ma vie ravagée sans tendresse et sans droits,
En reléguant tout ceux qui dans leur vie sans trame,
N’ont pas su me donner ni d’amour ni de joie..

Je ne voulais pourtant, qu’une chaleur humaine,
Dont tout être a besoin pour se réaliser..
Mais les mois et les jours et les heures qui s’enchainent,
N’arriveront jamais à me faire oublier…!

Ne me regardes pas ainsi, j’ai la conscience pure !
Douleurs et tristesse ne m’ont jamais quittée,
J’essaye de pardonner, et mon coeur qui endure,
N’éprouve pas de rancoeur, pour ce coeur malmené.

Et mon coeur et mon âme, à petits feux s’éteignent,
Repoussant ces souvenirs et tous ces aléas,
Fermement je conseille, à tous ceux qui se plaignent,
De cultiver cet art…! Aimer jusqu’au trépas..

CLAUDEM    mes écrits

Reine de la nuit

Art Images Free Pics Free Image Hosting

 

reine de la nuit
Reine de la nuit..

De ton écrin, où miroitent les étoiles,
Tu surgis comme par enchantement,
Embrasant la nuit qui se dévoile,
Rouge flamme sortie du néant..!

Tu surgis soudain belle et latente,
Etalant ta lueur sur la mer endormie,
Attirée vers cette voute éloquente,
Oh ! bel astre tu brilles dans la nuit..

Attirée vers cette voute éloquente,
Tu veilles sur nos rêves d’enfants
Le silence est Roi..! en douceur tu hantes
L’imaginaire de nos rêves délirants.

Le silence est roi..! en douceur tu hantes,
La voute étoilée de ton panache blanc,
Depuis la nuit des temps tu enchantes,
L’imaginaire des petits et des grands..!

CLAUDEM