La conscience…

 
 
LA  CONSCIENCE..!

 

 

Mais quel est  ce regard qui sur moi se pose,
N’aurais-je point subi de malheurs dans ma vie ?
Je ne pourrai jamais, oublier cette chose..!
Qui épargna mon coeur, assurant ma survie.

J’aurais plongé tout droit dans ce burlesque drame,
De ma vie ravagée sans tendresse et sans droits,
En reléguant tout ceux qui dans leur vie sans trame,
N’ont pas su me donner ni d’amour ni de joie..

Je ne voulais pourtant, qu’une chaleur humaine,
Dont tout être a besoin pour se réaliser..
Mais les mois et les jours et les heures qui s’enchainent,
N’arriveront jamais à me faire oublier…!

Ne me regardes pas ainsi, j’ai la conscience pure !
Douleurs et tristesse ne m’ont jamais quittée,
J’essaye de pardonner, et mon coeur qui endure,
N’éprouve pas de rancoeur, pour ce coeur malmené.

Et mon coeur et mon âme, à petits feux s’éteignent,
Repoussant ces souvenirs et tous ces aléas,
Fermement je conseille, à tous ceux qui se plaignent,
De cultiver cet art…! Aimer jusqu’au trépas..

CLAUDEM    mes écrits