dure réalité




Dure réalité

Dans un coin reculé, au fond d »une broussaille,
Merveilleuses petites bêtes, et vie qui foisonnent,
Cherchent à se réchauffer contre le froid qui tenaille,
Formes de vie grouillantes, que l’hiver cloisonne.

chacune cherchant une antre, ou un petit refuge,
pour se prémunir de quelque prédateur à l’affût,
mais lorsque,  plus fort qu’eux, le rude hiver s’insurge.
Ce n’est pas d’aubaine..! pour eux point de salut.

ainsi est la nature…!

 Mais nous  humains faillibles que nous sommes
Miroir réfléchissant, de ces petites créatures,
        Dissimulons nos déceptions et nos chagrins,en somme
Cherchant désespérément,  refuge dans l’écriture.
 

.

Publicités
Publié dans Non classé.