UN RÊVE D’ENFANT (réédition)

Malgré le temps qui passe,

On ne perd jamais son âme d’enfant,

Venez avec moi vous replonger dans l’innocence, des années

de l’enfance et voyager dans le souvenir des histoires

Fabuleuses de nos  années passées

souvenirs impérissables,

qui planent sur

nos vies

*

 

UN RÊVE D’ENFANT

 

Il était une fois, une enfant si délicieuse,
La tête dans les nuages à mille lieues d’ici,
Son monde était l’univers et la Lune rieuse,
Sa compagne et son amie des jours mélancolie.

Ses yeux pétillants observaient les milliers d’étoiles,
Que les jours les plus sombres n’auraient jamais éteint,
Lui confiant des secrets qu’à elles seules, elle dévoile,
Le menton appuyé, entre les paumes de ses mains.

Donnez moi s’il vous plaît, un peu de lumière,
Pour éclairer ce soir, mon petit coeur attristé,
emmenez moi à l’instant au pays des chimères,
Ce pays qu’en fermant les yeux, je peux imaginer.

Elle inventait si bien des histoires visionnaires,
En glissant au plus près de cet univers virtuel,
Là où voguaient  d’incroyables mystères,
Qui allaient aussi haut que la tour de Babel.

Alors un oiseau bleu surgi du giron de l’espace,
Frôlant avec douceur la fillette extasiée,
De ses jolies plumes, il caresse avec grâce,
Les mains de l’enfant, qui voulurent l’attraper.

Et son coeur attendri, attendait qu’ il fasse,
Un vol dans le ciel, pour mieux l’admirer,
Mais l’oiseau disparu, ne laissant que la trace,
D’une jolie plume bleue, déposée à ses pieds.

Ouvrant ses yeux, elle sortit de son imaginaire,
La lune rieuse et l’oiseau bleu, avaient disparu,
Mais se dit-elle les rêves n’ont pas de frontière,
Je reviendrais un jour dans ce monde perdu !

Les écrits de …Claudem

copyright 00045059

 

Publicités