Adieu joie-bonjour tristesse

Il y a des moments dans la vie,

De joie et de tristesse, et aussi de doutes !

Je ressens alors le besoin impératif

de mettre par écrit avec l’élan de mon coeur ;

Les mots que je préfère sont des mots de bonheur,

mais quand me submerge la tristesse,

Je règle mes comptes avec elle .

Je sors de mon coeur ce qui me gène ,

pour faire place à plus de légèreté,

Et je me sens soudain plus sereine.

Il y a aussi des moments de joie,

Mais je suis moins encline à les partager,

Je les garde pour moi comme un trésor caché.

Aujourd’hui, j’ai un moment de doute,

alors je laisse parler mon coeur,

Mais je tiens à vous rassurer, il n’en est pas toujours ainsi,

Quand nos émois sont là, la force des mots les  traduit ..

BONJOUR TRISTESSE

Comment la retenir quand elle  s’en va parfois,

L’ orage gronde en moi, je ne sais pas pourquoi

Je regarde tristement la pluie tomber en mon âme,

Tout en fouillant dans mon coeur en émoi,

Mais je n’y vois qu’une ombre qui me blâme


Je ne sais plus, je ne comprends rien à ce drame.

J’y cherche avec minutie une parcelle de joie,

Sans elle je ne retrouverais pas ma flamme.

Alors je ne comprends plus rien à ce drame.

Que d’efforts soutenus pour un triste semblant,

De bonheur furtif, que j’ai cru retrouver un instant,

Puis aussitôt reparti, balayé par le souffle du vent,

Emporté loin, là où j’ai perdu mon coeur d’enfant.

Sur ces pensées sans joie, mon âme épuisée de remords,

N’ose  plus rêver, ne pensant qu’à son absence,

J’essaye  de vivre avec mes larmes, qui me dévorent,

Emporté par une douce, euphorie mon esprit danse.


Je suis comme un vaste océan, qui déverse son amertume,

Dont j’aimerais détourner, les vagues qui me consument,

Qui m’empêche de surmonter, ces  inutiles souffrances,

Qui paralysent  mes forces, et toutes mes espérances.

Alors que j’aimerais vivre, ma vie plus sereine,

Elle décide pour moi, qu’elle n’en vaut pas la peine,

Je suis dans un désert, sans douceurs et sans joies,

Du moins c’est ce que je pense, c’est ce que je crois.

Alors ! devrais je chercher, le pourquoi de ce trouble ?

Aller fouiller dans les  livres poussiéreux de ma vie,

Souvenirs qui sont enfouis en moi, et qui redoublent,

Tous ces sentiments, de solitude et de survie.

Encore, me dis je, tu devrais être heureuse !

D’ imprimer sur ce grimoire ces quelques mots,

Comme une possible et hypothétique apothéose,

D’une comédie qu’on ne surjoue jamais trop,

La plus belle, celle du triomphe de la vie qui ose.

J’écoute inlassablement, tomber la pluie latente,

Qui coule sur la vitre, de mon coeur  mécontent,

Et m’enveloppe la grisaille, du temps qui fomente,

Labourant mon âme, d’où s’en va le printemps.

J’ose espérer pour mon coeur, un paisible sursis,

Qui apportera à coup sur, la paix à mon âme,

Afin de connaître un jour, les saveurs de la vie,

Cette vie qu’involontairement je blâme et condamne.

Claudem.

 
Publicités

23 réflexions sur “Adieu joie-bonjour tristesse

  1. Chère Claudie des moments de doute oui tout le monde en connait ?
    Toi tu as sût déposer tes mots émouvants à ton propre style…en les mettant sur une feuille vierge…. Crois moi dévoiler sa tristesse fait du bien à l’âme , et puis vois tu ! Je constate que tes ami « es » ne sont jamais très loin car ton cœur est généreux et sincère ..

    Je te souhaite plus qu’un sursis ma chère amie mais paix en ton cœur
    et t’adresse toute mon amitié avec de gros bisous tendresse …..anitagc

  2. Ma Chère Claudie,

    Je passe te souhaiter une bonne semaine et te dire que j’ai changer d’adresse de blog car je compter fermer tout blog puis je me suis dis non je vais ouvrir un blog avec mes propres poésies et se que j’aime sans parler de ma maladie et du reste…que des choses que j’aime donc je viens te donner la nouvelle adresse
    je t’embrasse fort ton amie sincère Arielle
    Qui cherche toujours comment mettre de la musique sur son blog grrrr !!!!
    Voilà l’adresse
    http://auxfronfieresdesmots.wordpress.com/

  3. kikou claudie……….
    comme je te comprends..je pourrais ecrire une bonne partie de tes ressentis en ce moment..la vie nous joue des pieds de nez…
    pas toujours facile…je sais avec certitude rien n est acquis!!!!!!il ne faut pas regretter et que dans le negatif je le dis des milliards de fois il ressort du positif..je m en persuade ..mais ca passé l orage…
    bonne soirée claudie
    gros bisous

  4. retrouver les saveurs de la vie qui t ont fait défaut un certain temps
    aller toujours de l avant
    regarde ce beau soleil chére Claudie
    et l amitié de tes maies qui est là bien présente
    parfois des passages a vide je te comprend mais gardons cet espoir en nous
    tu gardes tes valeurs !!cela compte crois moi
    tu es comme moi une femme sensible je le sais au travers de tes mots ,de tes écrits
    bisous et sache que mon amitié est là
    dany

  5. Ce poéme parle à toute ame égarée,dans la peine.Parfois des larmes souterraines,venues d’on ne sait d’ou,surgissent brusquement et submergent notre ame d’une douce et pathétique tristesse.C’est un état dans lequel je vis constamment depuis une récente période..Un état causé par un souvenir impérissable.
    IL ne me reste plus qu’à m’incliner devant votre grand talent doublé d’une si rare sensibilité.
    Merci.

  6. Merci de ta fidélité ma douce Arielle, toujours là pour les ami(es)..!
    Voilà ce fut un petit passage à vide, mais rien de très grave,
    Je refais toujours surface, car la vie est une perle, que l’on doit garder dans l’écrin de nos coeurs, qu’ils soient tourmentés ou pas.

    je sais que tu as tes propres soucis, aussi je t’encourage à garder toujours à l’esprit, la valeur de la vie.et garde le sourire..!
    merci pour toutes tes gentillesses.
    Bonne fin de soirée..ton amie Claudie..

  7. Merveilleux sont tes mots, ils m’ont touchés au coeur, périodes d’une vie entre tristesse et espoir, nos états d’âmes font partie de notre vie, ton écrit est trop beau, merci pour ce si joli moment… Bisous pour une jolie soirée…

    • Merci Mag, c’est vrai la vie est ainsi faite..quand le coeur déborde de tristesse, que ce soit pour une raison où pour une autre..il est bon de déverser un peu de soi même avec des mots..!
      heureusement il y a aussi de bons moments qui cicatrises nos plaies..merci pour ton com et ton passage..bisou

  8. Et bien dis donc claude que t’arrive t-il aujourd’hui? Ce monologue avec toi même est si personnel, que je ne sais comment l’interpréter… moment de tristesse où de petite déprime? Nous avons tous le droit à certains moments de notre vie de faire le point sur nos fissures, sur nos ressentiments.
    Je te souhaite une très bonne soirée.
    Bisous.
    Roberte

    • bonsoir Roberte,
      Dans les vagues, il y a les creux et les sommets….!!! et voilà que je me trouvais dans le creux de cette vague, quand mes mots on voulu sortir impérativement…il fallait que je vous en parle, (peine partagée entre amis est à moitié guérie..)
      puis petit à petit on remonte à la surface.heureusement d’ailleurs..!
      Voilà Roberte, tu sais très bien qu’il y a des hauts et des bats…je ne t’apprends rien, je t’embrasse affectueusement..Claudie

  9. l’écriture c’est ça de pouvoir mettre en place nos mots, ceux que l’on ressent dans nos coeurs, nos maux, ceux que l’on ressent dans nos profondes blessures de l’âme, de pouvoir mettre nos doutes sur papier afin d’en nous s’en évacuer, les faire planer loin aussi loin que possible….
    je t’embrasse bien fort ma chere claudie
    j’pense à toi bien fort

  10. Bonjour Claudie,

    Ton texte est si touchant…. et comme le dit Jacques, empreint d’une belle lucidité…

    Parfois le talent se déchaîne dans la tourmente…avec les soubressauts des émotions et sentiments de l’âme… ici tu nous offres une poésie vibrante… empreinte d’émotions…

    Touchant…

    Amitiés

  11. Chère Claudie, tu ne peux ressentir ce trouble qui m’envahit en te lisant. Je ne sais si ton texte est autobiographique à l’instant, ce que je sais c’est que, sans le savoir, tu as couché dans ce texte, les mots criés par mon âme .
    Merci pour ce débord d’émotion inattendu. Je t’embrasse

    • Merci ma douce amie..au début de mon billet, j’ai bien expliqué mes petites inquiétudes, j’espère qu’elles n’auront dérangé personne, ce fut juste un besoin, de crier un passage d’angoisse personnelle rien de durable..mais tellement fort qu’il fallait que j’en parle..même si cela a suscité quelques émotions, en vous…..mais c’est sincère..!
      Un gros bisou pour toi..Claudie

  12. Bonjour Claudie,
    Poème déchirant !
    Mais je te trouve très courageuse et très lucide d’écrire ton état d’être avec autant de limpidité.
    Qui n’est pas en proie au doute, à l’incertitude, aux interrogations ?
    N’est ce pas le signe d’une profonde humilité devant l’étendue des choses de la vie ?
    Le retour sur Soi… Le silence…S’accrocher aux valeurs saines qui font « ce que nous sommes »…
    Je te sais capable de tout cela…
    Bises
    Jacques

    • Bonsoir jeaques,
      Oui je crois que tu sais, malgré mes moments de tristesse passagères…(j’insiste sur le mot passagère),
      Que je garde bien les pieds sur terre, et que je préserve toutes les valeurs qui sont les miennes..
      J’apprécie ton passage et ton commentaire sur ce billet, merci encore jeaques, je te souhaite une bonne fin de soirée,
      Bise amicale..Claudie

  13. Le Don de Soie

    ~ Le Don de Soie Affleure au Bois ~

    Un peu d’Hors mais sans Gains , si ce n’est l’intérêt ,
    Une Etoffe à tisser , tout au long de sa Voie ,
    Par les Fils sans Lois , les Instants d’un Bien Fait ,
    Pour du Coeur incarné , par les Veines de ses Doigts ,
    D’un Savoir , un acquis , la maîtrise que l’on Sait ,
    Faire avec sans Mépris , en conscience Don de Soie.
    ~
    Pas le Temps d’un Passé , mais le Vivre au Présent ,
    A bras le Corps , Main Tendue , lever le Pied pour une Foi ,
    A l’Ecoute de son Coeur , comprendre l’Onde du Vivant ,
    Chaque Instant en Accord , vaut mille Ans d’autres Fois ,
    Il est Temps de bien Faire , Dans sa Ronde par l’Effort
    Tant va Monde à son Sort , quand chacun fait son Choix.
    Un Exemple est en Soie , plus parlant que le Corps ,
    Et mille Maux valent au Roi , Une Reine à l’Aurore.
    ~
    Dans sa Quête du Graal , Chevalier va au Bois ,
    Chercher l’Hors à sa Source , dans les pas de Nerval ,
    La Licorne porte en Soie , une Corne dans sa Course ,
    Une Magie faite d’Emois , Oraison Automnal
    C’est à l’aube de son Chant , qu’on y puise ressources ,
    Quand les pas du Cheval , Souffle l’an sous le Poids ,
    Des Années a Saisir , Coeur d’essences est Vitale,
    Cette Poussière dans l’Hors , sous l’étoile d’une Grande Ourse
    ~
    Déjà au Loin , résonne le Cor ,
    Leçons d’une Brume , d’un Voile dense
    Une vie s’achève par chemins ,
    La Sève des Lignes sèche sur ma Peau ,
    Une Encre de Mère écrite en Vain ,
    A vouloir Faire tout par Soie Même ,
    J’ai voulu Vivre avec mes Mots ,
    Me Battre envers , mais j’avais Torts ,
    L’essence du Graal est dans l’Alliance ,
    Les Liens du Chênes forment son Sceau.
    ~
    NéO~

    http://drenagoram4444.wordpress.com/sillage/le-don-de-soie-2/

    • Grand merci NéO, de ta gentille présence,
      L’amitié est si chère à mon coeur en émoi,
      C’est un lien universel, qui rapproche nos pas,
      elle est source limpide d’une douce espérance,

      bonne soirée à toi, et bise amicale..Claudie

  14. Ma Chère Claudie,
    Ton texte tout en poésie m’a émue aux larmes car il exprime se que moi je ressent aussi parfois, oh toi tu as du talent tu n’es pas comme moi pour écrire les mots comme il le faut et je viens t’en féliciter.
    Ma vie c’est pareil j’ai des moments de doutes, de peur, de joie et de peine parfois je me pose la question faut-il que je recherche le pourquoi dans mon passé ?
    Mais le livre de ma vie est trop lourd en tristesse et sans joies que je ne veux pas revenir en arrière de peur de tomber en plein.
    Tu m’as dit un jour dommage que tu es besoin des autres pour existait au lieu d’existait par toi même, oui tu avais raison mais je pense que c’est de loin tout ça le manque d’amour enfant le manque de tout qui fait que j’ai besoin d’être aimer par les autres pour survivre.
    En tout cas merci ma belle et talentueuse corsoise pour ton beau texte tu es merveilleuse !
    Merci et passe une bonne journée de Jeudi je t’embrasse très fort de ma provence ton amie sincère.
    Arielle

    • Merci de ta fidélité ma douce Arielle, toujours là pour les ami(es)..!
      Voilà ce fut un petit passage à vide, mais rien de très grave,
      Je refais toujours surface, car la vie est une perle, que l’on doit garder dans l’écrin de nos coeurs, qu’ils soient tourmentés ou pas.

      je sais que tu as tes propres soucis, aussi je t’encourage à garder toujours à l’esprit, la valeur de la vie.et garde le sourire..!
      merci pour toutes tes gentillesses.
      Bonne fin de soirée..ton amie Claudie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s