LES ROIS DU CIEL

En hommage à la beauté de la nature, je  dédie ce poème à ces oiseaux épris de liberté et qu’il m’arrive d’envier, de les voir voler si haut effleurant l’azur.

Les rois du ciel

Ô ! vous qui effleurez le ciel de vos parures,

 Humbles rois de l’azur, mon âme vous envie,

 comme en apesanteur,  vos fines ciselures

 Vont porter de l’amour,  l’exquise mélodie.

**

Occultant le zénith,  l’ ivresse vous appelle

Guerriers de l’univers tels des rois conquérants.

Enserrant on ne sait ! Quelle ombre virtuelle

Dans l’éther chamarré par vos effleurements.

**

 Et l’ horizon rougi, enveloppé du  lange,

Au ciel éclaboussé qu’usurpe le néant

Observe vos ébats que plus rien ne dérange

Et mon coeur s’ébaudit sous le soleil couchant.

**

Le cortège sans fin de la ronde céleste

 Dans l’éternel azur qui semble suspendu

 couronne le silence où mon âme déleste,

 Le poids de mon tourment, en ce jour disparu.

**

 Or,  lorsqu’à l’horizon disparaît le soleil,

Dans le soir sur un sol abreuvé de silence,

 Vos esprits  endormis, et repus de sommeil

Oublieront,  le regain de leur vague existence.

**

Claudem

Publicités

15 réflexions sur “LES ROIS DU CIEL

  1. Je ne passe que pour te faire un coucou tels les coucous, 🙂 et te confirmer qu’en effet je suis peu sur le net, mais je n’oublies personne tout comme toi, merci de ton passage récent, je reviendrai quand le temps se présentera de revenir tout simplement. 🙂
    Je te lierai mieux à ce moment là.
    Bisous et que du bon que je te souhaites sur ton Île de Beauté, la mer doit être au top pour s’y ressourcer. La nature est un Bien Fait, sachons l’Aimer et la remercier pour toutes ces merveilles.
    bisous sur ton coeur.

  2. Claudie, magnifique ce poème ci, un bel hommage rendu à ces oiseaux majestueux . Chaque jour moi même je les regarde volés en rondes incessantes au dessus de la mer attendant que les bateaux des pêcheurs rentre au port .
    Moi même je suis moins sur mon blog où les visiteurs se font rare. Je continue d’écrire pour moi afin de ne pas laisser s’endormir ma mémoire.
    Tu sais j’ai appris a compter mes vrais amies de blog …c’est sans illusions!!!!
    Nous sommes aussi très souvent partis en vacances dans la famille, chez nos enfants, et nous repartons dans l’Aveyron jeudi pour une dizaine de jours .
    Nous avons aussi eu le plaisir de recevoir notre petite fille venue des Etats Unis et là… j’ai pas manqué d’occupation tu t’en doute bien !!!
    Et toi Claudie comment vas tu? et ta maman? Je te souhaite le meuilleur pour toute ta famille.
    Gros bisous.
    Roberte
    J’ai oublié … j’adore ta musique!!! moi et la flûte de pan!!!! j’en écouterais toute la journée !!!

  3. Chère Claudie 🌸comme toi très de temps pour commenter sur tous les blogs , oui la famille , la peinture accapare notre temps mais n’es ce pas aussi cela la vraie vie ?

    Ce soir je prend un peu de ce temps compté pour venir lire quelques am »es » que je n’oublie pas malgré la distance .
    J’aime ton poème comme l’oiseau j’aimerai parfois en être aussi pour survoler ta belle île de beauté .

    pour des raisons familiales ce ne sera pas possible cette année . Mais j’espère toujours tu sais chère Claudie un jour te rencontrer qui sait?
    Je t’embrasse affectueusement ❤❤❤❤

  4. que dire? je suis comme Yann en admiration en lisant te smots
    bien pensés qui me font rêver de liberté quand j écoute ta vidéo
    comment vas tu chére Claudie?
    bien je souhaite
    regarder l horizon et voir la liberté au bout
    comme ces oiseaux moi aussi parfois j aimerai voler pour arriver sur ton île que j aime
    bisous tendresse pour toi avec mon amitié

    • merci d’être passée mon amie, tu vois je suis rarement sur le site…car un peu fatiguée…Je n’arrive plus vraiment à tenir à jour ce blog.

      J’ai trop de travail et trop de préocupation, la famille la maison…l’écriture…Tout ça me prend beaucoup de temps.

      Mais je pense à chacun de vous..Je ne t’oublie pas ma chère Dany…Non ! nôtre amitié dure depuis bien trop longtemps pour ça.

      merci d’avoir apprécié mon écrit. Je t’embrasse bien amicalement.
      Claudie

  5. Comme d’habitude c’est du grand, du beau Claudem !
    Lorsque je te lis et que je lis les poèmes de certaines autres personnes sur des blogs, je ne désespère pas et suis rassuré : notre chère langue a encore bien des années à vivre et à résister auxx attaques et aux coups de boutoirs de la langue anglo-saxonne !
    Si nos journalistes, nos présentateurs radio et télévision pouvaient parler un français si correct et si riche, le niveau du citoyen lambda finirait par être relevé.
    Notre beau pays de France regorge de miliers de poètes qui ont tous du talent ; grâce aux blogs et aux petits journaux locaux, ils parviennent à être connus et à véhiculer la diversité de notre français. Tu fais partie de ces gens !
    Ce poème sur les oiseau est superbe : il donne l’impression que tu es restée des heures à les admirer, à les envier pour passer ensuite un bon moment à écrire ce poème que tu as fignolé, peaufiné et bien ciselé avant de le déposer sur ce blog. L’attendre en valait la peine.
    Lorsqu’on lit ces mots, on s’imagine à la place de ces merveilleux volatiles partant embrasser l’azur et poussant au plus loin les limites de la liberté. Comme toi, je suis en admiration devant les oiseaux que j’ai appris à reconnaitre avec mon papa. Le breton amoureux de la mer que je suis reste admiratif devant un goéland mais, si je pouvais me réincarner , je choisirais l’aigle royal, l’hirondelle, le tigre et le guépard. Comme tu peux le lire, le choix est vaste.
    Bisous chère Claludie et profite de tes rêves pour t’envoler aux côtés de ces oiseaux dans leur conquête des cieux.

    • Bonsoir Yann.

      Comment te dire !!! Je suis très touchée. Tu m’honnores de tes si beaux commentaires…et celà me bouste à continuer d’écrire et m’améliorer toujours un peu plus.

      Ton analyse est excellente comme toujours…Oui j’observe souvent l’envol de ces beaux conquérants du ciel, ils nous font rêver et nous avons chez nous plusieurs espèces de ces magnifiques volatiles ; dont les faucons les éperviers qui sont protégés j’aime à les voir planer dans le ciel. et de là vient mon inspiration.

      Oui j’ai peaufiné longuement mon poème…j’apprends les règles immuables de la poésie classique et j’adore ça…Je m’efforce de les appliquer chose qui n’est pas toujours simple.
      Je déplore aussi qu’au jours d’ aujourd’hui, la belle langue française se perde.

      Cher Yann, comme je disais à Dany…En ce moment il ne pas possible d’ être plus souvent parmis vous..Pour des raison familiale…Je sais qu’il y a des personnes qui m’ont tourné le dos pour celà….Tant pis, ce qui prouve leur manque d’intelligence et surtout de sincérité.

      Merci encore pour ta présence. et t’embrasse amicalement.

      Claudie

  6. Des mots magnifiques!!Moi aussi, il m’arrive de les envier…Leur beauté, légèreté et leur liberté me fascinent. Belle journée Claudie! (je retiens le fait que tu vas bientôt faire une expo, je regarderai avec attention! ) Bisous

    • Bisou ma douce Sylvie..merci de ta lecture…si j’aime toujours autant écrire le temps me manque pour entretenir mon blog…pour des raisons qui me sont personnelles…Je pense à vous.

      bisou à toi.
      Claudie

    • Un peu en retard…Mais je viens quand même pour te remercier, pour avoir apprécié mon poème. j’y ai mis du coeur à l’écrire…sourire…alors je suis récompensée par tous vos commentaires.

      Pour l’expo…ce sera pour le mois d’août peut être mettrais je quelques tableaux sur mon blog…Je te fais un gros bisou…et viendrais faire un tour chez toi dés que le temps me le permettra.
      Bises soncères et amicales ma tit sylvie.

      Claudie

  7. Voir et voler au-dela de l’horizon… Emblème de liberté… tu rends ici un si bel hommage à ces ooiseaux si subjugant….

    Salutations sincères

  8. QUE DE LA BEAUTÉ ICI CE SOIR CLAUDIE !
    Tes mots sont superbes et quel choix de vidéo
    pour les accompagner !
    Belle et bonne fin de soirée pour toi et grosse bise.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s