Sous les frimas d’automne.

SOUS LES FRIMAS D’AUTOMNE

Je vois l’été s’enfuir sous les frimas d’automne,
Le soleil a pâli semblant vouloir dormir.
L’oiseau joyeux, perché sur sa branche chantonne,
Sait-il pourtant qu’un jour… il lui faudra partir ?

Voler vers d’autres cieux
Fuir la morte saison,
Les vents capricieux
La pluie en déraison,

Attirant la cohorte
des jours sombres et lourds
Et laissant à la porte
La saison des amours.

Adieu petit village
Niché dans la verdure,
Tel un trésor sauvage
Dont la beauté perdure.

Adieu petit cottage
Où l’âme a déserté,
Animant sans partage,
Les soirs d’un bel été.

Le vent chante ma peine
De voir l’été partir,
J’attendrais qu’il revienne
Long sera mon soupir.

Et mon âme est en rade
Après les temps heureux
Cherchant une parade
Quand sur mon coeur il pleut.

Le soleil s’est caché sous l’orage qui tonne.
Triste et sombre est le ciel qui semble dépérir.
Là bas,  l’oiseau n’est plus.. et la branche frissonne ;
Je savais bien qu’un jour il lui fallait partir !

CLAUDEM.

110611121946516788303979.jpg

Publicités

16 réflexions sur “Sous les frimas d’automne.

    • Salut cher Gaël…Comme tu peux t’en rendre compte, je suis un peux en retard dans mes réponses…Mais je ne t’oublie pas et merci pour toujours être là et apprécier mes poèmes. J’espère que tu vas bien ???

      Bise amicale.

      Claudie

  1. Bonjour Claudie
    Superbe poésie , tu manies ta plume joliment , comme toujours …Lautomne est une saison fragile pour la nature , les arbres vont perdre leurs feuilles , les jolies roses pâlissent , mais les couleurs a cette saison sont magnifiques . Bisous Claudie

    • Ma gentille Anita ! nos routes se croisent rarement, mais on n’oublie jamais les personnes sympathiques avec qui on a des affinités. Nos poins communs sont l’écriture la peinture…Oui je crois que tu peins aussi ????? A bientôt ma chère amie. Passe une bonne fin de soirée.

      Bisou.

      Claudie

    • Merci ma chère Roberte de percer mes sentiments profonds…et d’apprécier ce que j’écris. J’y met tout mon coeur à exprimer les sentiments qui sont les miens au moyen de l’écriture. C’est une vraie thérapie

      Bisou du soir et à bientôt.

      Claudie

    • Comment vas tu ma chère Dany. Je suis heureuse que tu apprécies ce poème. Oui l’automne est une saison particulièrement douce et colorée laissant derrière elle l’été que l’on a quelques regrets à quitter. Mais ce n’est que partie remise…sourire…!!

      Je t’embrasse amicalement.

      Claudie

  2. Fort bien écrit. le départ de l’été, la fuite des beaux jours et l’évasion des jours ensoleillés sont fort bien décrits.
    Chaque mot, chaque phrase permet de essentir l’arrivée proche de l’automne. Cette fin d’été est écrite avec sensibilité car lentement, à chaque rime, le lecteur sent l’été partir et la mélancolie s’installer avec chaque mot fort bien choisi. Bisous Claudie.

    • Bonsoir Yan

      Comme à ton habitude tu as fais une superbe analyse de chacun de mes vers, et j’apprécie beaucoup tes passages sur mes poèmes que tu décortiques avec tant de discernement.

      OUI j’ai mis du temps à vous répondre car je me fais rare sur word.
      Mais je ne quitterai pas mon blog qui me relie à des amis sincères, qui aiment me lire et dont j’apprécie l’amitié.
      Bisous cher ami et à bientôt.

      Claudie

  3. Que c’est beau Claudie !
    Oui, il faut déjà dire adieu à ce doux été mais, c’est la seule manière de faire pour pouvoir le revoir …
    Bonne soirée à toi, agréable mois de septembre et un automne formidable !
    Bisous.

    • C’est vrai chère Colette, les saisons se suivent, elle ont toutes quelques chose de magnifique…et puis on est heureux de voir pointer la saison qui suit…sourire…!!!

      Bise.

      Claudie

    • C’est très gentil à toi d’apprécier mes écrits. Merci ma chère Annie…un merci un peu tardif, car je suis souvent absente…mais je n’oublie personne.

      Bise amicale et bonne fin de soirée.

      Claudie

  4. Bonjour Claudie,
    Superbe écrit. On en ressent la nostalgie qui salue le changement de saison. Le constat qu’on en fait et qu’on en ressent.
    C’est très poétique et ça berce les âmes.
    Amitiés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s