DERNIER ADIEU (Pour Lilou)

Dernier adieu

DERNIER ADIEU

La montagne a gémi sous un nuage sombre.
L’heure qui tinte au loin sous un ciel automnal,
Vint plonger mon cœur nu dans un vide abyssal
Où je te sais partie, en ce lieu couvert d’ombre.

Ton âme s’est enfui vers l’aurore éternelle.
Et sur mon être en deuil -que tu ne saurais voir-
Vont glisser tes mots doux qui savaient m’émouvoir
Pour atteindre mon âme en ode solennelle.

Tes vers étaient exquis. Ils contaient la nature,
Des merveilles de l’aube aux couleurs du couchant,
Lorsque le vent soufflait… Ils parlaient simplement,
De fleurs piquant du nez dans la douce verdure.

Jamais je n’oublierai ton âme de Poète.
Tes mots seront inscrits dans mon coeur pour toujours.
Ta « dernière valse » -en tournant dans ma tête-
Aura sonné le glas, d’un adieu sans retours.

Je devine la bas, comme un terrible drame
Où l’ombre qui s’ étend emprisonna tes jours,
Mes pleurs abasourdis dans mon ciel se font lourds
Par ce temps de grisaille, où l’écho crie et clame.

Je regrette tes mots au meilleur des matins,
Car pour toi qui n’est plus, le soleil s’est éteint.

CLAUDEM Le 4 novembre 2013

Composé pour une amie poète, décédée précocement et  pour qui j’avais de l’affection et une grande estime.

Publicités