COMBIEN DE PRINTEMPS ENCORE ?

110611121946516788303979.jpg

COMBIEN DE PRINTEMPS ENCORE ?

Je ne saurai combien d’aurores, verront battre
Mon esprit et mon coeur ; vivant à l’unisson 
-Sur l’aube en renouveau qui tombe en pâmoison-
Et dévoile en splendeur de subtils lys d’albâtre.

Comme un oiseau blessé qui ne peut plus s’ébattre
Dans l’éther d’un ciel pur…-laissant à l’abandon- 
Le chant harmonieux -la sublime oraison-
De l’éternel combat de son âme opiniâtre.

Lorsque l’ hiver s’approche, ourlé de sa langueur
La rose voit partir son éclat enchanteur ;
D’or et de cramoisi que la brise emprisonne.

Et ce vent qui tutoie timidement le ciel
Où la braise a tiédi sous la neige félonne ;
Saupoudre l’univers d’un instant démentiel.

Ô combien de printemps me resteront fidèles

Claudem.

Publicités

22 réflexions sur “COMBIEN DE PRINTEMPS ENCORE ?

  1. Coucou Claudie,
    Que d’années passées depuis nos derniers échanges.
    Apparemment , au gré de tes balades sur le net, tu as échoué chez moi…
    Je vois que mon article sur la taille fruitière a attiré ton attention.

    Moi aussi, je ne fais plus grand chose sur la toile, la vie réelle me prenant bien trop de temps.

    J’espère que la vie en Corse t’es douce ?

    En ce qui me concerne et à Besançon, je n’ai pas trop à me plaindre si ce n’est le fait que les journée ne font que 24h00, ( Je plaisante bien entendu )

    T’espérant en forme, je t’adresse quelques kiss amicaux.
    Manu

    • Bonjour Manu.
      Comme tu peux t’en rendre compte, je viens très peu sur mon blog. Aussi ma réponse est tardive.

      Oui les années ont passé. Mais je garde mon blog ouvert à tous car je prends le temps d’écrire quand l’inspiration est là…sourire…!! et je n’oublie pas les bons échanges que j’ai eu, ou que j’ai encore avec quelques ami(e)s fidèles. Les priorités sont toujours là pour me dire…STOP !
      Oui ton article sur la taille fruitière a attiré mon attention car je suis une inconditionnelle de tout ce qui est plantations.

      J’ai sur mon balcon des arbustes que j’ai fais pousser avec beaucoup d’amour. entre autre deux citronniers et un olivier qui ont bien grandi.
      Seulement il faut entretenir et tailler à la bonne saison…Et ça je ne sais pas faire…est ce que le citronnier qui a 5 années peut fleurir sans greffer ??? Je ne sais pas.

      Peut-être pourras tu me donner des conseils ?

      La vie en Corse est douce et chaque jour qui passe j’en apprécie la beauté et la sérénité.

      Bise amicale cher Manu, à plus.

      Claudie

  2. Un fort bel écrit plutôt mélancolique, des mots et des images qui rappellent ceux utilisés par les poètes qui avaient le « spleen ». même si ce poème n’est pas très accessible, on sent derrière les vers comme une fatigue qui cache une envie de vivre.
    Ces printemps que tu sembles appeler, ils seront là encore plusieurs années. Un de ceux là se profile bientôt et t’inspirera d’autres textes.
    Reste que ce texte est si réussi qu’il m’a laissé le même type d’impression que celle que je ressentais lorsque je lisais des poèmes de Baudelaire. J’espère que tu t’es reis de ta bronchite et que l’approche de la fin de l’hiver te donne la possibilité d’aller mieux.

    • Ne m’en veux pas pour mes réponses, si lointaines de tes commentaires…Car la vie nous occupe et quand la jeunesse s’en va, on prend le temps de vivre à son rythme…sourire. Et oui il y a les enfants les petits enfants et ainsi de suite.

      Mais j’apprécie énormément tes commentaires, toujours autant ciselés et pertinents. Tu sais le Spleen est mon lot quotidien, hélas on ne se refait pas…est ancré en chacun de nous tel ou tel trait de caractère.

      Cependant Je vais bien et j’en espère autant pour toi cher Yann.
      Bise sincère et amicale.

      Claudie

  3. bonsoir Claudie
    tous ces printemps que nous avons passés
    et ceux à venir encore
    mais celui ci aura un goùt différent
    je dirai que mon printemps sera en septembre
    tu sais le pourquoi
    très belle poésie
    j espère que tu es remise de ta bronchite
    prend soin de toi mon amie
    Bisous affectueux
    Dany

    • Merci mon amie, Je suis impatiente de te connaître de visu, même si le courant est passé entre nous deux…sourire. Tu vois malgré mes longs silences, je ne t’oublie pas.

      Je t’attends et te dis au mois de septembre !!

      Gros bisou affectueux. Claudie

  4. Quand vas tu refaire un beau poème allez au travail s’il te plait… c’est pas possible ça! (rire) Je veux pouvoir encore te lire… Bon dimanche. Bisous..j’attends !!!!

    • Ah ma chère Roberte, il y a comme un problème…!!! Voilà que tu réclames un nouveau poème et que tu ne vois pas celui que j’ai posté en dernier. (juste au dessus ) Sur lequel tu ne fais aucun commentaire…sourire. Tu peux toujours y revenir. Je ne t’oublie pas non plus et tu le sais ! Bisou à toi.

      Claudie

  5. Claudie j’espère que ta santé est meilleur et que tu vas revenir plus souvent sur ton blog pour nous faire partager ta poésie. En ce moment il régne une agréable quiétude sur nos échanges avec de nouvelles amies très fidéles dans leurs commentaires. Alors a très vite de venire nous rejoindre. Gros bisous .

    • Un bonjour Gaël, je te remercie pour tes lectures fidèles, en ce moment j’ai pris un peu de recul face à l’écriture ! mais ça reviendra.

      Bise amicale et à bientôt. Claudie

  6. Claudie, je te souhaite une très belle année 2015 qu’elle t’apporte la santé, le bonheur, la joie pour toi même et à tous ceux qui te sont chers.
    Je ne vois plus passer tes poèmes c’est pour cela que je ne laisse plus de commentaire tu m’en vois navrée. J’espère te revoir plus souvent sur ton blog cette année!!
    Je t’embrasse affectueusement. Roberte

      • Ma chère Roberte, C’est vrai je me suis trompée en laissant ce message. comme tu peux t’en rendre compte,
        je réponds au compte goutte à mes messages. Bien que tous vous m’apportez beaucoup de réconfort par vos petits mots. Je ne vois pas passer le temps…. Le temps me manque quelquefois, et en ce moment je suis un peu fatiguée par les suites d’une grosse bronchite qui continue à me faire des misères…sourire…!!!

        Je prends de temps à autre, le temps de poster un poème que je compose par-ci, par-là. dont le dernier que tu n’as pas lu…peut-être ?
        Tu sais bien que je ne t’oublie pas ! nous avons partagé bien des choses toutes les deux. Je te fais de grosses bises.

        Ton amie Claudie

  7. L’éclat de la rose est dans son intérieur, aucun hiver ne peut faner sa beauté…
    Chaque printemps est renaissance, à espérer…
    Vraiment beau et touchant !
    Bon temps de réjouissances, bisous ♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s