PARCE QUE S’ENFUIENT MES ANS

Poème : sonnet quinzain : « PARCE QU S’ENFUIENT LES ANS.

claude10

Entrer une légende

Publicités