LUMIERES D’AUTOMNE

LUMIERES D’AUTOMNE

Ebloui de lumière aux douceurs vagabondes,
Mon coeur au loin voyage et serpente les airs
Car il est des instants délicieux et clairs
Lorsqu’une mélodie éclabousse les ondes.

Lentement je me perds dans de fraîches osmondes *
Qu’un soleil illumine en traversant leurs chairs
comme un reflet de feu ; filtrant, -tels des épairs- *
Le ressenti confus de mes stupeurs profondes.

Mes yeux contemplatifs parcourent l’univers
Des derniers jours d’été ; soustrayant d’un revers
Cette belle saison ; laissant pointer l’automne.

Sous l’éther embaumé d’une moite senteur
Trottine un vent léger, goguenard et farceur
Prodige se mêlant à mon âme syntone *

Qui se laisse bercer, acceptant son aumône.

Claudem. 10.10.2017

***********

* osmonde =   Plantes de la famille des Osmondacées (fougères), dont l’infrutescence est en forme de bouquet.

* épairs =Aspect interne d’une feuille de papier lorsqu’on l’observe par transparence devant une source de lumière.

* syntone = Dont les sentiments sont en harmonie avec…

Publicités

10 réflexions sur “LUMIERES D’AUTOMNE

  1. Un fort beau poème tout en douceur et en sensualité.
    Lorsqu’on te lit, on devine que tous les sens sont en éveil et goûtent aux plaisirs automnaux.
    Ce poème me plait par le fait qu’il dresse un portrait et une ambiance joyeuse de l’automne et de ce qu’elle apporte de beauté à la nature.

    • Bonjour Yann.
      merci pour ton commentaire Analytique et plein de finesse ! tu lis très bien à travers mes mots tout mon ressenti.
      Je te souhaite une excellente journée.
      avec ma sincère amitié.

  2. Je suis ébloui par ces lumières d’automne. C’est très beau, aérien, très bien écrit et avec en plus cette petite leçon de vocabulaire….
    Je commente très peu mais n’ai pu résister.
    Encore bravo,
    Raph.

    • Bonjour Raph, heureuse d’être privilégiée si j’ai bien compris…!!!
      Je sais bien que l’on manque de temps et que l’on a tant à faire.
      Tu vois ! moi c’est pareille, je prends à dose homéopathique le temps pour poster et commenter. La vie, la famille, et les soucis du quotidien sont un frein et nous prend beaucoup de notre temps.
      Bise amicale Raph et merci d’être venu me lire.
      Claudie.

    • Roberte ! heureuse de voir ici !!! on se fait tellement rare, fini le temps où l’on prenait plaisir à échanger toutes sortes de choses…Tu te souviens. La santé et la famille me prennent beaucoup.
      J’ai toujours en tête les souvenirs d’autrefois.

      Je t’embrasse avec affection.

      Claudie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s