Oh Dieu ! écoute ma prière.

Oh Dieu ! écoute ma prière.

Durant le même jour cent fois je me défile
Et repousse sans cesse en mon coeur c sinueux
Ce temps qui m’accapare égratigne et m’exile
Sur un sentier trompeur, aride et tortueux.

corrige mon esprit que tu sais si fragile
Lorsqu’un voile en silence arrache mes aveux.
Exhorte ma pensée insonore et fébrile,
Qui détourne sa route et fuit son désaveux.

Je sais que ta grandeur est incommensurable
Et pardonne toujours à mon âme, incapable
A te rendre l’amour, dont je sais la valeur.

Comment puis je oublier ta bonté légendaire
Ta justice sans fin, que je ne pourrai taire ?
Car elle affine l’âme en adroit ciseleur.

CLAUDEM ©