Coeur oublié

 

le 28.septembre 2008…..(Poèsie de ma composition)

 

 

 

 Bonheur égaré. 

 

Un petit coeur oublié,

Pensait dans son obscurité

Où es-tu passé bonheur..?

Sans toi dans le noir j’ai peur.!

De vue je t’ai perdu

Ton souvenir est si lointain,

Te rappelles-tu..!!

Quand toi et moi souverains,

Nous jouions au plus malin..?

A présent ,seul et déchiré

Je me débat,suspendu,désespéré,

A cette chaine de la vie,

Voulant saisir l’espoir qui fuit,

Coeur plaintif  qui tourbillonne

Dans le gouffre de l’oubli

Plus rien en moi ne résonne

Coeur meurtri qui frissonne,

En perte d’énergie

Je suis un coeur pris au piege

Que plus rien n’assiege

Pour moi , l’existence,

A-t-elle encore un sens..?

J’ôse esperer,  Bonheur…!

Retrouver la joie .!

Si le pays où tu es parti ,

N’est pas tros loin,

je t’en supplie reviens..!

Il y a si longtemps

Que je t’attends.

 

C.M ..28.09.2008

 

 

 

 

 

 

Publicités

Pluie d’automne

 

 

 

Pluie d’automne

 

Douce pluie d’automne,

Qui effleure vallons et alpages,

Au paysage qui frissonne,

En attente d’orages.

 

Dans un voile de chaleur

Et d’arc-en-ciel vibrant

En fusion de couleurs,

Aux prismes exubérants.

 

Les vallons embrumés

Aux couleurs chatoyantes

 Tout de verts dégradés

Aux brumes fumantes

 

Douceur du temps qui passe

Et merveilleux souvenirs

D’un été  fugace

Aux mille soupirs.

 

Alchimie des couleurs,

Aux mirages irréels,

à l’infini douceur

D’un automne sensuel.

 

Claude.M le 27.09.2008

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GUITARE MAGIQUE..

 

Guitare Magique.

 

 

Dans la tiedeur du soir

S’élève une douce mélopée 

Les sons mélodieux d’une  guitare

Comme un rêve, vont m’emporter 

 

Guitare mystérieuse et irréelle

saisissant tout mon être fusionnant

Me transporte soudain sur les ailes,

D’un morceau de musique envoutant.

 

L’artiste aux doigts légers

Te dompte et te carresse,

Dans un souffle de passion,

Suit sa douce  inspiration

 

De tes cordes s’élève l’arpège

D’une douce mélodie plaintive

Prenant  mon coeur au piège,

M’émeut et me .captive

                                                                                                                            ‘ Et s’ajoute  a ce tableau charmant

Dans un tourbillon de feu

Un clair de lune luminescent,

Règne en maitre silencieux


y1p6QZMdjnNzQzvZMngTv1mYJ1eTnH05MjW6FHQxsZMJNJpVtsDEZpwRT70T7LKvkuRqdg0wAzQENg

Charmante allégorie,

Que ce tableau de maitre,

Inondant  mon esprit ,

En roses de pluie..!!

y1p88BdakJfHi4aaH2CwRnjpt-pEVZEXXEyPwwoIYC6ds6bIp4NkwR3K8D3XdmRYKf1K32Pmo3z_EM

Poignante harmonie

entre lune et guitare

D’une douce symphonie

Ou les coeurs s’égarent.

1779728296hu

Guitares d’autrefois

Guitares de ma jeunesse,

Aux sons légers , étourdissants

Des doigts agiles te caressent

Dans un amour délirant.

 

Guitares de mes émois

Guitares enchanteresses

Ces souvenirs m’ayant surpris

Me font vibrer d’allegresse

 

Effluves fébriles,

Des embruns nocturnes

Dans mon imaginaire

les pensées affluent

Les souvenirs lointains

un à un se bousculent

Me ramenant soudain

aux bonheurs vécus.

 

Auteur:..Claude.M..écrit du.17.09.2008

 

L’UNIVERS

 

 

 

 

 

L’univers

 

L’ univers a t-il un sens.?

Est-il venu seul à l’existence ?

Lèves les yeux,vers le ciel étoilé,

Emerveilles-toi devant tant de beauté.

 

Cet Univers qui est en expension,

N’est pas un univers statique

Aux milliards de galaxies.

Voie lactées Fantastiques.

 

Aux lumières stellaires,

Aux prismes magnifiques

Quel bonheur, doit-on éprouver

Devant tant de beauté…?

 

Dans cette merveilleuse galaxie ,

au spectre, de rouge décalé,

L’univers se dilate à l’infini 

de manière ordonnée..

 

Est-il venu seul à l’existence..?

Est-il le fruit du hazard ?

Où une oeuvre créatrice !

Serait-il à l’origine d’un big bang.?

Comme certains le pense ?

 

Mais alors..!!

Comment ce substrat

Est-il apparu..?

Comment les lois de l’univers,

S’expliquent-elles..?

Elles sont d’une précision telle,

Qu’invariablement

elles seront éternelles.

 

Il n’y a point de chaos

Dans cet espace infini,

Qui fut produit

par une vive énergie

 

Immense étendue,

 merveilleuse beauté,

Saisissante et prodigieuse,

 

Dans nos coeurs sensibles

Ces merveilles de variation,

Font naître l’émotion…!

 

 

Claude .M. Le16.09.2009

 

 

 

 

 

 
Publié dans Non classé.

la tendresse

"la tendresse"
 
 
 
 
 
 
Elle est comme un baume tant espéré,
Sur une plaie mal refermée,
Tant de maux elle peux adoucir,
Qu’aucun autre remède ne peux guérir.
 
La tendresse:
 
c’est celui qui sait aimer
d’un amour agâpé,
oui, qui donne avec amour
Sans rien attendre en retour
 
La tendresse:
 
c’est passer sur les défaut
 de l’être aimé quand il le faut
c’est entre autre,
sentir une main qui prend la vôtre
 
la tendresse:
 
c’est lorsque surviennent les difficultés
Et que l’amour reste entier
Elle sait braver tous les problèmes
et dénouer tous les dilemmes
 
La tendresse:
 
Elle résiste au temps qui passe,
Face aux années elle est tenace
dans un un flot de douceur,
Elle sait apaiser les coeurs.
 
La tendresse:
 
Ce sont les yeux d’un enfant,
Qui regardent sa maman tendrement
Les mains, d’une maman attendrie
Qui carressent son tout petit.
 
La tendresse:
 
 
Ce sont deux coeurs en communion,
Deux coeurs qui battent à l’unisson,
Deux coeurs qui aiment sans tracas
deux coeurs qui ne calculent pas.
 
 
La tendresse:
 
C’est un coucher de soleil,
Sur une mer couleur vermeille,
Un arc-en-ciel à l’infini,
Une averse en perles de pluie.
 
 
 
4dpo3ll[1]4dpo3ll[1]

 
 
auteur:   Claude.M.                le09.09.2008
 
 
 
2ior29[1]

Doux rève

1200-1055~La-Dormeuse-AffichesDoux Rève
 
 
 
 
Tout fait de dentelle,
Mon coeur en émoi
S’envole à tire d’ailes,
Et part avec toi.
 
Bien loin de la terre
Vers un ciel azur
Loin dans l’univers
Par une embrasure
 
Comme une amazone
sur son nuage blanc,
Je trouve un repaire,
Pour un peu de temps
 
Puis le vent m’emporte,
Au ciel rougissant
Sur une mélopée
Pour un coeur battant.
 
 dans un éclat iréel
Fort éblouissant,
Se dresse devant moi
Le soleil levant…
 
 écrit de.. Claude.M.  le..07.09.2008
 
y1p2LFue4dlqGxzYs2VPrH7VrBTowv2_p8QYDv3PwqOHqnisXJSUX5nTlyRcDdfcoc-
 

SOUVENIRS LOINTAINS……

SOUVENIRS LOINTAINS

  Souvenirs lointains

 

A l’aube de ma vie ,

Aussi loin que je me souvienne ,

Année après année

En mémoire me reviennent ,

Nébuleux souvenirs,

D’inéluctables pensées

En espoirs déçus

Et épilogue illusoire,

Mais je n’ose y croire..!

Car le tour n’est pas joué

Et la vie continue

Laissant derrière moi,

Sur ce long grimoire ,

Années troublées

Et souvenirs confus

 

le 1.09.2008   C.M