MA TERRE

Avec moi, venez faire une petite virée sur mon île d’amour

 En lisant ces quelques vers, inspirés par ma terre natale,

     je l’accompagne de quelques photos de l’ île réalisées cet été,

aux îles sanguinaires d’ AJACCIO,  et à BASTIA ma ville,  le soir du 14 juillet.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

MA TERRE

*

Elle est le doux berceau, l’écrin qui m’a vu naître,

En lui confiant  mon  coeur,  elle me parle d’amour,

Je lui offre mes mots,  comme un bon  troubadour,

Et ma plume aguerrie, en est devenue maître.

*

Sur ses cotes  vermeilles aux éternelles splendeurs,

Sont   les quatre Saisons, qui viennent bercer ma vie,

Etonnantes visions, que le peintre  en folie,

Sur sa toile les dépose  en multiple   couleurs,

*

Mon âme  paresse  là,  entre ciel et verdure,

Sur ce sol où  ma vie, en un temps s’est fixée,

Merveilleuse  mélodie, en mon coeur  indexé,

Dans un élan d’amour,  à mon oreille sussure.

*

Quand je vois s’approcher, les heures du crépuscule,

 Sur mon épaule nue, la douce brise  ondule,

Le jour vient de sombrer, sur mon âme attendrie.

*

Et l’écume en ressac, alors insaisissable,

Des vagues à foison,  s’écrasent en harmonie,

Ballottant les galets, sur la plage immuable.

Claudem.

Publicités