L’ INSTANT PRESENT

Je vous envoie un brin de douceur,

Un petit poème à lire en écoutant cette douce vidéo

Passez un bon week end

amitié

Claudie

L’ INSTANT PRESENT


Je peux lire en ses yeux la beauté de son âme,

Où tout son univers unique transparaît,

De jolis sentiments audacieux et frais,

Dévoilant en silence un indicible charme.




Et son regard effleure en une douce errance,

La splendeur d’un azur à peine dévoilé,

Où rougit le Phénix au déclin sublimé,

Quand la brise enjôleuse entonne sa romance.




Aux perles indigo se glisse avec aisance,

L’eau du lac endormi quand l’astre est apaisé,

En cet instant serein où l’air est embaumé,

L’onde a voilé mon coeur sous la nuit qui avance.



Sous la clarté du soir je vois sa brune chevelure,

Brillant comme l’ébène, en flot vient retomber,

Sur son épaule ivoire et se laisse flotter,

Dans la douceur du vent, lorsque s’éteint l’azur.


Claudem.

Publicités

L’ ENVOL DES ANS

Je passe vous souhaiter un heureux Dimanche,

et par la même occasion, vous déposer un petit poème,

et mes pensées pour vous !

Claudie

 

L’envol du temps 


Serais-tu l’Alcyon survolant l’univers,
Maîtrisant le courroux qui torture son âme.
Ô Muse, vaincs sa crainte et ceinture l’infâme,
Qui sillonne en sanglots le sentier des hivers!

 Le regard abattu tout son être en errance,
Déplorant que ce jour ne fut point le premier,
l’Oiseau fier en son vol, va se réfugier,
Dans le giron des cieux, sans aucune revanche.

Quand ce voile brumeux semblait s’évanouir,
Lors, son coeur s’envolait au delà des fêlures,
L’automne insouciant se moquait des morsures,
Infligeant à son âme, un triste devenir.

Même S’il fut un temps, vaillant et courageux
Autrefois justifiant, d’une belle assurance,
L’horloge du temps en sa dure sentence,
A fait courber l’échine au bel oiseau de feu.

 Claude m

Copyright 00045059